dessouder


dessouder

dessouder [ desude ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1165; de des- et souder
1Ôter la soudure de. Pronom. SE DESSOUDER : se défaire, en parlant de ce qui était soudé.
2Arg. Tuer. 1. buter, descendre.
⊗ CONTR. Souder.

dessouder verbe transitif Synonyme courant de débraser. Populaire. Tuer quelqu'un. ● dessouder (synonymes) verbe transitif
Synonymes :
- débraser

dessouder
v. tr. TECH ôter la soudure de; disjoindre (des éléments soudés).
|| v. Pron. Pièces qui se dessoudent.

⇒DESSOUDER, verbe trans.
A.— Séparer les parties soudées d'un objet ou des objets soudés l'un à l'autre. Dessouder des tuyaux. La main de l'opérateur, craignant d'abîmer la pierre ou de dessouder le chaton (...) n'était ni forte ni sûre (A. DAUDET, Rois en exil, 1879, p. 218) :
Chaque bloc eut ses spécialistes dans l'art délicat de confectionner des gamelles, des casseroles et des cuvettes avec quelques boîtes de conserve dessoudées, aplaties, puis assemblées, embouties et rendues étanches à coups de maillet : ...
AMBRIÈRE, Les Grandes vacances, 1946, p. 308.
P. anal. Mes articulations dessoudées (RENAN, Feuilles dét., 1892, p. 110).
Emploi pronom. à sens passif. [Le suj. désigne un obj. constitué de parties soudées entre elles ou des objets soudés l'un à l'autre] Dans quoi il avait allumé le charbon? Dans le bain de siège de son père, qui sous la chaleur se dessouda (GONCOURT, Journal, 1868, p. 431).
P. métaph. Préfixes et suffixes — les préfixes surtout — se dessoudent : ils veulent penser tout seuls (BACHELARD, Poét. espace, 1957, p. 192).
B.— Arg. [Le compl. d'obj. désigne une pers.] Tuer. Le souffle ténu qui filtrait des lèvres du Rital les rassura. Le gonze, on ne l'avait pas dessoudé (LE BRETON, Rififi, 1953, p. 94).
Se la dessouder (s.-ent. la cafetière). ,,Mourir`` (RIV. CAR. 1969).
Rem. La docum. atteste les dér. a) Dessoudage, subst. masc. Action de dessouder. Se livrer au travail de dessoudage des anciennes lignes et souder à nouveau les nouvelles lignes (A. LECLERC, Télégr. et téléph., 1924, p. 221). b) Dessoudeur, subst. masc. Celui qui dessoude. Les dessoudeurs de boîtes de conserve (MACAIGNE, Précis hyg., 1911, p. 313).
Prononc. et Orth. :[desude], (je) dessoude [desud]. Var. [-] ds LITTRÉ (cf. des-). Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1200 « disjoindre, briser » (Aliscans, éd. E. Wienbeck, W. Hartnacke et P. Rasch, 8046). Dér. de souder; préf. dé-. Fréq. abs. littér. :3.

dessouder [desude] v. tr.
ÉTYM. V. 1165; de dés- (→ 1. Dé-), et souder.
1 Ôter la soudure de. || Dessouder des tuyaux.Pron. || Se dessouder : se défaire, en parlant de ce qui était soudé.
2 Argot. Tuer. Buter, descendre. || « … elle s'est fait dessouder dans une rue merdeuse de Paris. » (San-Antonio, Fleur de nave vinaigrette, p. 127).
0 Le souffle ténu qui filtrait des lèvres du Rital les rassura. Le gonze, on ne l'avait pas dessoudé.
A. Le Breton, Du rififi chez les hommes, p. 94, 1953.
DÉR. Dessoudage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dessouder — DESSOUDER. v. act. ter, fondre la soudure. Dessouder les branches d un chandelier. f♛/b] Il se joint le plus souvent avec le pronom personnel. Le fer blanc se dessoude facilement au feu. [b]Dessoudé, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dessouder — Dessouder. v. a. Oster, fondre la soudure. Il a proprement dessoudé les branches de ce chandelier. Il se joint le plus souvent avec le pronom personnel. Le fer blanc se dessoude facilement au feu …   Dictionnaire de l'Académie française

  • dessouder — v.t. Tuer : Je l ai dessoudé. □ v.i. ou v.pr. Mourir : Il a dessoudé. Se dessouder, se la dessouder …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • DESSOUDER — v. a. Ôter, fondre la soudure. Dessouder les branches d un chandelier.   Il s emploie aussi avec le pronom personnel. Le fer blanc se dessoude facilement au feu. DESSOUDÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • dessouder — (dè sou dé) v. a. Ôter la soudure, disjoindre des parties soudées.    Se dessouder, v. réfl. Cesser d être soudé. HISTORIQUE    XVIe s. •   Ores leurs fors bras dessoudent Leurs ponts, ecluses et ports, DU BELLAY II, 51, verso.. ÉTYMOLOGIE    Des …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DESSOUDER — v. tr. Disjoindre ce qui était soudé. Le raccord de ce tuyau est dessoudé. Le fer blanc se dessoude facilement au feu …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dessouder — vt. désseûdâ (Saxel), déssodâ (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • souder — [ sude ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; solder fin XIe; lat. solidare « affermir », de solidus → solide 1 ♦ Joindre, réunir ou faire adhérer (des pièces d une matière solide …   Encyclopédie Universelle

  • dessoudage — [desudaʒ] n. m. ÉTYM. D. i.; de dessouder. ❖ ♦ Action de dessouder …   Encyclopédie Universelle

  • dessoudure — (dè sou du r ) s. f. Action de dessouder ; état de ce qui est dessoudé. ÉTYMOLOGIE    Dessouder …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré